Réseau des National des Instituts du Travail

 

Les instituts du travail ont pour mission la formation et la recherche en sciences sociales du travail. Dans ce cadre, ils contribuent à la formation des membres des organisations syndicales, des organismes du secteur de l'économie sociale et des associations

 

 

Institut du travail de l'université de Bordeaux   

         

Institut des études sociales de l'université de Grenoble          

         

Institut des sciences sociales du travail de l'ouest de l'université de Rennes           

                

Insitut régional d'éducation ouvrière des Hauts de France

Institut régional du travail de l'université de Lorraine 

Institut des sciences sociales du travail de l'université de Paris Sorbonne

 Institut du travail de l'université de Saint-Etienne       

Institut du travail de l'université de Strasbourg     

 

Insitut régional du travail Occitanie de l'université de Toulouse   

 

Institut de formation syndicale de l'université de Lyon

 

  L'offre de formation des Instituts du Travail en France

 

Les Instituts du Travail
On compte aujourd’hui 11 instituts français du travail qui ont pour mission d'apporter une contribution universitaire à la formation des membres des organisations syndicales ouvrières confédérées, elles-mêmes co-fondatrices des instituts. Ces instituts, régionaux et nationaux pour deux d’entre eux, organisent des sessions de formation, des journées d'étude et de réflexion qui s'adressent à des militants, ainsi qu'à des représentants syndicaux élus ou désignés, assurant différentes fonctions au sein des entreprises et dans diverses instances paritaires ou de consultation.
Organisés en réseau, les instituts du travail font vivre le partenariat engagé entre les différentes universités et les organisations syndicales, partenariat qui dure maintenant depuis près de soixante ans. Les bouleversements du monde du travail, les besoins de connaissance, d’échange et de recherche font de leurs missions plus que jamais des actions d’actualité.


L’accès aux formations diplômantes
De par leur vocation, les instituts du travail constituent une voie d'accès à l'université pour des publics « atypiques » que sont les militants syndicaux. Ils sont en effet des lieux privilégiés pour l'accueil, l'accompagnement pour une formation diplômante des militants et responsables syndicaux s'inscrivant dans une démarche de reconversion professionnelle par exemple. Ils peuvent aussi permettre aux militants, en facilitant l’accès au diplôme ou l’entrée dans un cursus universitaire, que leur engagement constitue une étape enrichissante et constructive de leur parcours professionnel.
Certains instituts ont été pionniers au sein de leur université dans la reconnaissance de l'éligibilité des militants syndicaux aux démarches VAE/VAP. Il s'agit d'instituts qui participent à des formations diplômantes correspondant à certaines activités et compétences des militants syndicaux, qu'elles soient abritées ou pas en leur sein. Si tous ne sont pas dans ce cas de figure, certains instituts sont aujourd’hui susceptibles d’accompagner leur public dans une démarche de VAE/VAP au sein de l’université.

 

Fichier attachéTaille
Icône PDF Le Réseau National des Instituts du Travail1.33 Mo